Luke Mitchell pour The Hollywood Reporter

Luke Mitchell (John) parle de son éviction du rôle de leader des Tomorrow People au profit de Cara (Peyton List), ce qui cause des tensions entre eux. Il parle aussi de sa belle histoire avec Astrid (Madeleine Mantock) et du couple mal assorti qu’ils forment.

Il pourrait bien y avoir un nouveau couple dans The Tomorrow People.

Dans le dernier épisode de The Tomorrow People, Stephen commence à se sentir menacé par sa collègue apprentie Ultra Hillary, après qu’elle ait été témoin d’une transgression des règles par Stephen. Inquiet pour la sécurité de sa meilleure amie Astrid, Stephen demande à John de l’aider à la protéger des agents Ultra.

Luke Mitchell raconte la connexion entre Astrid et John, les problèmes avec Cara et le retour de la relation toxique de John et Jedikiah.

Les rôles ont changés dans le clan des Tomorrow People, Cara en est maintenant le leader. Comment John gère ça ?

C’est un gros changement qu’il n’avait pas vu venir. Ça nécessite quelques ajustements. Certains événements forcent son instinct à reprendre le dessus et il veut faire des choses, mais il est obligé de se contenir parce que ça n’est plus son rôle, et il essaye de soutenir Cara, la nouvelle leader. C’est un gros challenge en soi, et leur relation est déjà un challenge aussi. C’est intéressant. J’aime bien ça. Ça force John à prendre du recul, bien choisir ses actions et ses mots.

Avec ce changement d’organisation, à quel point les choses vont-elle devenir délicates entre John et Cara ?

Je dirais qu’il faut s’attendre à tout quand il s’agit de John et Cara. Leur relation est vraiment mouvementée, et les choses deviennent vraiment dramatiques avant de s’améliorer. Les tensions montent, et le fait que John ne soit plus le leader, mais dans l’esprit s’en est toujours un, ça va devenir un sujet important dans les prochains épisodes. Et ça va créer des situations très intéressantes.

Est-ce qu’il est possible que le groupe se rende compte que John correspond mieux au rôle de leader que Cara, ou vice versa ?

J’espère (rire). Des événements vont laisser penser certains qu’en fait John est un meilleur leader. Puis d’autres constaterons qu’en fait Cara rentre bien dans le rôle et qu’elle est aussi une plutôt bonne leader. La prochaine étape là dedans c’est que John et Cara vont avoir de gros, gros, désaccords. Le fait que Cara soit le leader et qu’elle doive être perçue comme tel va devenir problématique.

Dans l’épisode précédent la coupur d’hiver, John et Astrid ont partagé un regard chez Stephen. Et le producteur Phil Klemmer a dit qu’ils passeraient beaucoup plus de temps ensemble. Qu’est-ce que tu peux dire de plus sur leurs interactions ?

Les téléspectateurs vont vraiment aimer ça. J’ai beaucoup aimé travailler avec Maddie Mantock qui joue Astrid. C’est une fille adorable, et actrice terrible. On s’est bien amusé à travailler ensemble. On a du travailler ensemble sur plusieurs épisodes, mais en particulier pour le 12 « Sitting Ducks », qui est plutôt dramatique. John a la tâche de surveiller et protéger Astrid pendant que Stephen fait du camping. Et ils se retrouvent dans une situation – typiquement « Tomorrow People -esque » – de vie ou de mort. En gros, ils vont devoir s’entendre rapidement, sinon ils risquent de mourir, tous les deux. Mais même dans ces circonstances, il y a quand même des moments très mignons. C’est du grand drame, mais en dehors de ça, ils apprennent à se connaître et avoir une sorte de connexion qu’on a pas vu auparavant.

Comment caractériserais-tu la dynamique entre John et Astrid ?

C’est une rencontre entre deux mondes. Ils sont deux personnages tellement différents, mais c’est ce qui rend le tout intéressant. En temps normal, ces deux personnes ne se seraient jamais rencontrées, si ce n’est pour Stephen. Ils ne vont pas vraiment ensemble, mais il y a quelque chose de beau entre eus quand même.

Les Tomorrow People sont toujours à la recherche du père de Stephen et du refuge. Où en sont-ils ?

Il y a toujours cette histoire de fond, d’essayer de retrouver le père de Stephen, peu importe l’endroit dans lequel nous pensons ou espérons qu’il se trouve, et il y a aussi cet endroit sûr où les Tomorrow People peuvent vivre en harmonie. Cette histoire de fond devient très intéressante à partir de l’épisode 17. J’ai du vérifier plusieurs fois que c’était bien le 17 parce que ça ressemblait plus à un final. Il tellement épique dans sa globalité. C’est tellement intense, je me demandais ce qu’ils pouvaient faire après ça. Ça devient vraiment frénétique.

Tout au long de la saison, le groupe accueille de nouvelles personnes dans la résidence souterraine. Mais jusqu’à combien de personne peuvent-ils accueillir avant que ça ne devienne trop dangereux ?

C’est une très bonne question : combien de personnes peuvent vivre dans le métro souterrain ? C’est un point très intéressant parce qu’ils veulent sauver un maximum de Tomorrow People, ou au moins les bons. Mais j’imagine qu’il arrivera un moment où ils devront choisir, soit d’arrêter de sauver des gens parce qu’il n’y a plus de place dans leur cachette, ou ils devront trouver un autre endroit, ou retrouver le père de Stephen qui pourra les guider vers ce monde parallèle. Je pense que ça peut entrer en jeu avant la fin de la saison, parce que jusqu’ici il ne s’agit que de survie.

Est-ce qu’on en apprendra plus sur la relation père-fils, mentor-apprenti de John et Jedikiah ?

Toujours, toujours. Il y a encore des surprises. Je suis tellement fasciné par leur relation. C’est tellement attrayant parce que toxique, mais il y a aussi de l’amour. C’est essentiellement une relation père-fils, mais ils sont aussi des ennemis mortels. On a déjà approfondi la question de s’entre-tuer, pour ne finalement pas le faire. Ça devient encore plus intéressant, quand et si, ils vont avoir besoin l’un de l’autre. Peut-être qu’à un moment Jedikiah aura besoin que John fasse quelque chose pour lui.

Combien de scène de combat doit-on attendre de toi ?

Il y a quelques scènes de combat vraiment épique à venir. Mais pour être honnête, je n’ai pas participé aux plus impressionnantes. Il y en a quelques unes dont j’ai entendu parler et que j’ai vu les autres gars faire.

Donne nous un petit quelque chose pour attendre l’épisode 12.

Il y a quelques scènes vraiment cool en rapport avec le camping. J’espère des choses sympa entre John et Astrid. J’ai aimé les tourner et j’en ai entendu parler en bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s