Madeleine Mantock pour Collider

3

Madeleine Mantock raconte The Tomorrow People, découvrir des moments marrants dans tous les scripts, faire des cascades et tourner avec Luke Mitchell.

La série de la CW The Tomorrow People suit une génération d’humains nés avec des facultés paranormales, ils sont la prochaine évolution de l’humanité. Il y a encore un an, Stephen (Robbie Amell) été un adolescent normal, puis il a appris qu’il faisait partie de ces hommes et femmes capables de faire de la télékinésie, se téléporter et communiquer par télépathie. Et aussi que ces personnes sont chassées par un groupe paramilitaire de scientifiques connu sous le nom d’Ultra.

En tant que meilleure amie de Stephen, Astrid (Madeleine Mantock) s’est vue emportée de plus en plus dans l’action, juste comme elle aime. Dans cette interview téléphonique exclusive avec Collider, Madeleine Mantock parle de l’excitation de découvrir le nouveau script et les trucs marrants qu’elle aura à faire, à quel point c’est intimidant de faire certaines scènes de combat et cascades, comment Astrid va devoir gérer les conséquences d’être poursuivie par Ultra, qu’elle veut prendre ses distances par rapport aux Tomorrow People, et comment c’était de tourner les scènes entre Astrid et John (Luke Mitchell). Voyez ce qu’elle a à dire, et attention aux spoilers.

Avec tout ce que tu as à faire dans la série maintenant, surtout depuis l’épisode 12, tu as beaucoup de travail.

Absolument. C’est génial de toute façon rien que d’en faire partie. Mais c’est vraiment excitant quand tu découvres le script, tu le lis et tu te dis « Oh j’ai une scène avec telle personne, et qu’est-ce qu’on dit ? ». C’est en partie à cause de mon personnage dans l’histoire, mais j’ai l’impression d’être comme un téléspectateur. Astrid est jeune et à la chance de rencontrer ces gens intéressants. C’est excitant pour moi. J’ai l’impression de n’être qu’un spectateur parce qu’elle n’est pas dans leur monde, mais il lui arrive d’en faire partie aussi par moment.

Dans l’épisode 12 tu tires avec une arme, es prise dans une bagarre, retire une balle de quelqu’un avec tes doigts et tu chantes.

Oui, je l’appel mon épisode « Bodyguard« . C’était un peu intimidant pour être honnête. Quand tu es un personnage secondaire, tu peux apparaître de temps en temps et avoir une petite conversation, et c’est relativement simple puisque tu n’as qu’à parler avec des gens. Et puis vient cet épisode tu réalise que « Oh mon Dieu, je vais devoir courir, et tirer avec une arme à feu et me battre. » Tu lis tout ça et tu te dis « J’espère que je peux le faire ! » Le reste de l’équipe fait ça régulièrement. Je pensais « Vous m’avez vraiment plongée dans le grand bain. Je ne veux pas rater ça. » J’espère que les gens ont aimé ça et que ça rendait bien. C’était vraiment excitant, et intimidant.

Quand tu as signé pour le rôle d’Astrid, est-ce que tu pouvais imaginer que ça irait jusque là ?

Non. On ne nous dit rien. Je suis allé à LA l’autre semaine, et je suis allée vers la salle des auteurs où ils ont tous ces tableaux avec ces punaises pour chaque épisode. Les auteurs se plaignaient que j’essaye de lire les tableaux. Je leur ai amené des gâteaux en disant « Vous, mangez les gâteaux. Moi je vais faire un tour par là. » On essaye toujours de savoir ce qui se passe après. Il y a toujours un auteur qui vient nous voir pour chaque épisode, et on le harcèle tout le temps pour avoir des infos. C’est Robbie Amell qui en sait le plus. Il arrive à leur tirer les vers. Je ne sais pas comment. On ne sait pas où ça nous mènera, mais c’est excitant. Je suis vraiment reconnaissante envers les auteurs de m’avoir laissé m’amuser et faire partie de la grande histoire.

On dirait qu’Astrid est vraiment dépassée maintenant, plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer. Qu’est-ce que tu peux dire sur ce qui vient pour elle, et le voyage qu’elle va faire à partir de là ?

Pour le moment ce sont les conséquences directes de ce qui vient de lui arriver. Elle est parano. Elle a peur pour sa vie et celle de sa famille. Elle est hebergée dans le refuge contre son gré, en quelque sorte. Il va vraiment s’agir de sa réaction contre les Tomorrow People, elle va dire « Je ne suis pas comme vous. Je n’ai rien à faire ici. Je ne veux pas être ici. Je suis humaine. Je ne peux pas survivre dans votre monde parce que je n’ai pas les mêmes capacités que vous. Ça n’est pas juste de me garder ici. Je veux rentrer à la maison. Je veux m’assurer que mes parents vont bien. Vous voulez bien me laisser ? ». Ils ne veulent pas parce qu’il y a la grande faucheuse qui l’attend, Ultra. C’est ce qui se passe dans l’épisode 13.

Et puis on reverra Astrid dans l’épisode 15, ou elle doit gérer les conséquences, des conséquences, ce qui représente un stress énorme. Elle ne peut pas sortir de chez elle. Elle est coupée du monde parce qu’elle est complètement terrifiée. Elle va passer vraiment un mauvais moment. Evidemment, différents personnages vont arriver, lui parler, l’aider, et elle les aidera aussi. C’est vraiment fun de faire tous ces trucs – se battre, tirer sur des gens et courir partout. Mais je pense qu’il est intéressant de prendre du recul et se dire « Attends, ça fait beaucoup. » en particulier quand tu n’y es pas habitué et que c’est la première fois que tout ça t’arrive. Donc c’est ce qui se passe dans l’épisode 15.

A partir de là, tout se construit. C’est comme le début de la fin, ce qui est très excitant. J’ai hâte de découvrir ce qui se passe. Pour l’épisode 13 il y a une énorme révélation à la fin de l’épisode, j’ai hâte de voir comment les gens vont réagir. C’est un des trucs qu’on adore en regardant la série. On tweet en live et on a tous ces retours immédiats. C’est vraiment génial de voir comment les gens réagissent.

Est-ce qu’Astrid regrette d’avoir fouiné dans les affaires de Stephen ?

Peut-être un peu. Dans l’épisode 12 elle lui dit que c’est à cause de lui qu’elle est dans cette situation, et les gens n’ont pas aimé ça. Ils disaient « C’est toi qui l’a poussé à tout te raconter. » Et elle en reparlera dans l’épisode 15. Elle lui a posé des questions et lui a fait avouer, mais c’est parce qu’elle se soucie pour lui. Je ne pense pas qu’elle regrette vraiment ce qui se passe. Elle est contente de savoir parce qu’elle tient à lui. Je pense qu’elle se sent surtout très chanceuse que ça ait tourné comme ça l’a fait et qu’elle soit encore en vie, au moins. Mais maintenant qu’elle sait tout ça, elle veut prendre ses distances par rapport à ce monde, parce que c’est dangereux pour elle. Elle n’a pas les mêmes moyens pour se défendre.

Pour qu’Ultra cesse de chasser Astrid, Stephen fait un pacte avec le Fondateur. Est-ce qu’elle a conscience de ce qu’il doit faire pour qu’il s’assure qu’elle ne soit pas tuée à cause de qui il est ?

Je ne crois pas qu’elle comprenne vraiment. Il lui a juste dit « Si tu laisses cette personne partir, je te ramène cette autre personne. » Il fait un échange de personnes, je ne sais pas comment elle le prendrait. Dans l’épisode 13, Stephen se met d’accord avec le Fondateur, sur le fait que s’il lui ramène sa fille, il laissera Astrid tranquille. Ils se dépêche de le faire, et elle ne sait pas tout ce que ça implique pour lui de faire ça pour elle. Mais c’est bien en fait. Se serait ennuyeux pour les spectateurs qu’il lui dise ce qu’il va faire et d’ensuite le voir faire. Peut-être qu’il lui dira après.

1Il y a eut des moment vraiment tendre entre John et Astrid, quand il l’a sauvée, puis qu’elle le sauve également. Est-ce que cette expérience change son regard sur lui ?

Certainement. Si tu traverse quelque chose d’aussi traumatisant avec quelqu’un, tu as forcément un lien. Qu’il soit romantique ou pas, je n’en sais rien. C’est le choix des auteurs et de la direction qu’ils veulent leur donner. Ça oblige les gens à travailler ensemble et agir plus humainement que certains le font. Quand tu marches dans la rue, personne ne souris ou dis bonjour. C’est une de ces situations ou tu te retrouves avec quelqu’un que tu ne connais pas vraiment et que tu dois aider. C’était bien à jouer. On a passé une journée sur cette scène dans cette petite pièce avec lui sur la table. À la fin de la journée mon cerveau aurait pu éclater, mais je me suis bien amusée.

Quand tu dois travailler avec tous ces acteurs qui ont des pouvoirs, ils doivent faire toutes ces scènes physiques et avec effets spéciaux, est-ce que ça te rend un peu jalouse ou envieuse ? Est-ce que ça te donne envie de faire partie d’un film de super héros ou tu pourrais faire tout ça ?

Complètement ! J’aimerais être Tomb Raider. Mais je ne veux faire ça, que si j’ai l’air cool. Je suis plutôt grande et j’ai de longs membres, j’ai l’air un peu dégingandée parfois. Des fois je me dis « Oh, Peyton List à l’air trop cool dans cette scène de bagarre. Ses cheveux qui bouge comme ça. C’est ça que je veux faire ! » Mais je ne pense pas qu’il y ait grand intérêt à apprendre à Astrid à se battre parce qu’elle n’a pas les mêmes aptitudes, en terme de pouvoirs. Si elle devait se défendre contre une personne paranormale, il pourrait juste la balancer contre un mur, se téléporter et jouer avec elle avant de l’aplatir. Je ne pense pas que ça fonctionnerait. Mais personnellement, je fais de la danse et du yoga. J’essaye de faire des choses qui m’amusent. J’aimerais beaucoup être impliquée davantage dans les scènes physiques au travail, mais je ne sais pas comment ça pourrait fonctionner dans l’histoire. Mais Astrid peut tuer. Si on pouvait lui trouver une cape d’invisibilité, on pourrait peut-être faire quelque chose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s